The list of my desires…

 

IMG_0040

Summer is here and hopefully for all of you, a little break is round the corner. I do not know if that is the case for you, but when I am on holidays, I usually dedicate my spare time to activities I am not used to do the other days of the year. One of them is reading.

I just finished a novel that was quite nice and easy to read, and thought you may be interested in reading it. The list of my desire is a novel by Gregoire Delacourt (a French novelist) has had an international success. The book rights have been purchased in 27 countries and a French director is making a movie based on the book’s story.

Enough speaking, let’s get to the “pitch”.

Jocelyne, the main character of the novel lives in a small city in France and is the owner of a dressmaking shop. She has a quiet and pleasant life, surrounded by her family and her real and virtual friends. Yes – she has a blog where she shares sewing advices and also speaks about her life adventures. One day Jocelyne is given the opportunity to get anything she has ever wanted in life. But as we all know, everything as a “price” and the moments of doubts have come. As she examines the possibilities and makes a list of her desires, she contemplates the true meaning of worth. Will she be happier if she manages to get all she has ever dreamt about?

Let’s make it clear, this novel will not get a Nobel Prize for literature but it was exquisitely written.  I liked the fact that the characters of the novel could be people you’ve known: neighbors, your friends’ parents… but above all, I was pleased by the plot which reminds us that life can be beautiful thanks to simple and little pleasures, when some people seemed to have forgotten that concept. This maybe a “typically French” fable, exploring the true meaning of life and happiness but after all, is it a bad thing?  🙂

The book is very easy to read:  a simple style, nothing fluffy or pretentious. I think it is the perfect book to have when lying on the beach or at the park. For those who are fan of French literature, this book reminded me the style and the themes of “The Elegance of the Hedgehog” by Muriel Barbery. Enjoy the reading, and have wonderful holidays.

Details :

The list of my desires by Gregroire Delacourt
Orion Publishing Co

La liste de mes envies…

 

IMG_0040L’été est arrivé. Les températures sont là pour nous le rappeler. Pour ceux qui partent en vacances, c’est l’occasion idéale pour s’adonner à des activités « paresseuses » ou qu’on ne prend pas la peine de faire en temps normal.

Je viens de finir un roman sympa et je pense que certaines d’entre vous se plairont à le lire. Oui je dis “certaines” car je pense que ce roman est d’avantage destiné aux femmes, mais rien ne vous empêche de le lire messieurs (C’est d’ailleurs un homme qui a écrit ce roman)

Rentrons dans le vif du sujet : “La liste de mes envies” (Auteur : Grégoire Delacourt)  est un roman d’une centaine de pages, qui a connu un succès international (27 pays ont acheté les droits d’auteur, et un film inspiré de ce livre est en cours de préparation)

L’histoire? Jocelyne – l’héroïne principale du roman – est mercière à Arras. Elle mène une existence paisible entourée de son mari et de ses amis proches et virtuels. Oui, Jocelyne tiens un blog « dixdoigtsdor » où elle partage ses talents de couturière et ses états d’âme. La vie de Jocelyne s’en trouvera bouleversée le jour où elle se retrouve en mesure de s’offrir tout ce dont elle a toujours voulu. Le jeu en vaut-il la chandelle ? N’a-t-elle pas plus à y perdre ?

J’ai aimé ce livre car il se lit très facilement : pas de fioritures ou de pseudo exercice de style. Qu’on se le dise, ce n’est pas un livre qui va gagner le Goncourt ou un prix Nobel de littérature. Les héros sont de simples gens que vous pourriez avoir fréquentés : un voisin, les parents d’amis ou une connaissance éloignée… 

Ce roman a probablement connu un tel succès car il revient sur la (dure) réalité d’aujourd’hui et prône les plaisirs simples. Le parfait compagnon pour un après-midi à la plage. Pour ceux qui connaissent, “La liste de mes envies” se rapproche de “L’élégance du hérisson” de Muriel Barbery tant pour le style que le thème.

Details
Titre : La liste de mes envies,
Auteur : Grégoire Delacourt,
Editions : Le livre de poche

The Help

the helpI can see that summer time is slowly coming, and holidays as well! I hope many of you will be able to escape a bit to relax. I do not know what you are up to when you have time off, but as far as I am concerned, I read (it is even better if I can do that laying-down on the grass or on the beach ! 🙂 )

Last year my mum offered me a book: The Help. I read it in 2 days, despite the 550 pages! The style, the pace and the story were so nicely arranged that I could not stop reading.  For those of you who would be interested, I tried to make a quick summary below:

The Help is a fiction novel by Kathryn Stockett. The story sets in Jackson, Mississippi in 1962. These are turbulent times for the USA, and more particularly in Jackson where the segregation and the mistreatment of black people was a common practice in the city. At this time, well-off white families used to hire black maids to look after the kids, cook and clean the house. This reality was sadly supported by the “racial laws” implemented back at the time. The Help deals with a very delicate and painful subject but the writer did a great job and managed to speak about it with a subtle, fun, dynamic and sharp style. What I like about this book is that Kathryn Stockett did not make the mistake of using cliché or melodrama.

The novel features three main narrators : Aibileen, a black maid of 53 year old, who looks after the kids of white families; Minny (Aibileen’s best friend) , a very sassy woman who suffers domestic violence from her husband and Eugenia, a 23 years old young white woman who has recently moved back home to her family’s plantation after graduating from University. As different from one another as can be, the 3 women will nonetheless come together for a clandestine project that will put them all at risk and change forever their existence.

Even if it takes a bit time before you get to the core of the plot, it is really worth it. Once the action has started, you will not stop until you get to the end. I know what I am talking about as I am quite demanding reader!

As most of you may know, the book was adapted to the cinema but I must admit I preferred the book to the movie. I feel the pace fresher and sassier in the book, while the characters in the movie look too much of a cliché … This is obviously only my opinion ! 

Enjoy the reading,

Details:

The Help
Author: Kathryn Stoctockett
Publisher : PENGUIN GROUP
Publication date: 10-Apr-2010

The picture in the post comes from the site :http://www.us.penguingroup.com

La couleur des sentiments

la-couleur-des-sentiments-193x300Alors que les vacances scolaires approchent, j’espère que nombreux d’entre vous s’octroieront quelques jours de repos bien mérités. Je ne sais pas quelles sont vos activités favorites lorsque vous êtes en vacances… Pour ma part, je consacre une bonne part de mon temps libre à la lecture (encore mieux si je peux faire ça allongée sur la plage ou dans l’herbe pour profiter de rayons de soleil, si tant est que soleil il y ait !)

 L’an dernier ma maman m’a offert un livre intitulé « La couleur des sentiments », que j’ai lu en 2 jours, malgré les 550 pages qui le composent. Je ne pouvais pas m’arrêter de lire, tant le style et l’histoire étaient captivants. Pour ceux et celles d’entre vous qui seraient intéressés, nous y voilà :

 « La couleur des sentiments »  est un roman de Kathryn Stockett. L’histoire se déroule aux Etats-Unis, dans la ville de Jackson, Mississippi en 1962, à l’heure même où le pays est en proie à la ségrégation raciale. A l’époque, toute famille blanche « qui se respecte » se doit d’employer une domestique noire pour élever les enfants, cuisiner et faire le ménage. A Jackson, chaque famille blanche a des toilettes  exclusivement destinées aux domestiques car il était tout simplement impensable pour cette bourgeoisie de partager leurs toilettes avec les domestiques. Triste réalité qui trouve toute sa « légitimité » dans les lois raciales de l’époque. « La Couleur des sentiments » prend le parti d’aborder un sujet qui glace le sang, mais grâce à une écriture pleine de malice, mêlant sensibilité, tendresse (sans céder à la facilité) et une bonne dose d’humour, ce roman est une petite pépite !

 Le roman est centré sur 3 personnages principaux :  Aibileen, domestique noire de 53 ans qui élève les bébés des familles blanches, Minny, une  autre domestique noire, rebelle mais soumise à la violence de son mari et Eugenia, 23 ans, jeune femme blanche et fille des maîtres d’une plantation. Alors que personne n’oserait  croire ou ne le tolèrerait leur amitié, le destin fera rencontrer ces 3 femmes. Poussées par l’envie de changer les choses, elles bravent les interdits pour révéler au grand jour des vérités qui dérangent et bouleversent la société embourgeoisée de Jacksonville, changeant à jamais le cours de leur vie.

 Même s’il faut un peu de temps avant d’arriver au cœur de l’action, la lecture en vaut vraiment la peine, car les aventures de ces 3 femmes, et la description des pratiques de l’époque sont tout simplement incroyables. Une fois l’histoire commencée, vous ne parviendrez plus à décrocher. Je sais de quoi je parle, car j’ai été moi-même happée par le roman, alors que je suis une lectrice exigeante qui n’hésite pas à refermer un livre si l’histoire ne me parait pas intéressante.

 Enfin, fait extrêmement touchant, à la fin du livre l’auteur Kathryn Stoctockett explique la genèse de roman. Enfant, elle a connu un environnement similaire à celui décrit dans « La couleur des sentiments ». Ce livre est un cri d’amour et de pardon à la bonne qui l’a élevée, et qu’elle n’a jamais assez remercié.

 Ce livre a d’ailleurs été adapté au cinéma peu de temps après. Je dois avouer que le film ne rend pas hommage à la beauté et au rythme d’écriture de Kathryn Stoctockett. Je ne saurais que vous recommander la lecture du roman !

Details :La couleur des Sentiments
Auteur : Kathryn Stoctockett
Traduction Francaise : Pierre Girard
Editeur : Jacqueline Chambon
Paru en Septembre 2010

Note : La photo du livre provient du site Chroniques de la rentrée litteraire: http://chroniquesdelarentreelitteraire.com